Blog libertin


Déjà membre
cokin
mot de passe oublié
Article du Blog libertin:
 Le 23/08/2017 : Les fantasmes
 Le 15/08/2017 : Le mythe de la femme fontaine
 Le 27/07/2017 : Les complexes
 Le 14/07/2017 : Le Sexe entre femmes
 Le 01/07/2017 : Safe Sex et libertinage
 Le 18/06/2017 : Pimenter sa vie de couple
 Le 01/06/2017 : Cokincokine fait peau neuve !
Les complexes
Article publié le 27/07/2017 :

 Les libertins, bien que ouverts sur la sexualité, participants à de nombreux type de plans coquins, ont comme tout le monde certains complexes, d'autres pas du tout. Quand on est amené plus que les autres et plus souvent que les autres à se dénuder devant des inconnus, comment peut on gèrer sa relation avec son corps et gèrer ses complexes?

 

I- Personne n'est parfait:

 

Avant de commencer dans le libertinage et l'échangisme, tenez vous le pour dit : Personne n'est parfait. Tous le monde à ses complexes, ses petits défauts qu'ils aimeraient bien cacher. Trop gros, trop fin, trop poilu, trop maigre, seins qui tombent, trop petit sexe, trop grande lèvre vaginale etc... L'image que l'on a de sois même est souvent très cruelle et pas forcément le reflet réel de la perception que les autres ont de nous.

Dites vous bien qu'il y aura toujours mieux que vous, mieux que les autres donc à quoi bon se prendre la tête... on est comme on est et l'on n'y peut rien. L'intimité, l'amour qu'offre le couple, offre un certain confort vis a vis de ses complexes dans le sens ou l'habitude du corps de l'autres masque nos complexes en quelque sorte, mais lorsqu'il s'agit de se dénuder devant les autres, s'exposer, que ce soit dans un club libertin, un sauna ou même à la plage, c'est plus la même chose et la question devient épineuse.

 

II-Oser, se lancer, première fois:

 

Lorsqu'il s'agit de franchir la porte d'un sauna, club libertin, club naturiste pour la première fois, forcément la question de ses complexes ressort direct. Combien de témoignage montre que pour bien des libertins, la première fois fût difficile de passer le cap et d'oser ( se dénuder, faire des coquineries devant les autres etc ...). Abrutis par la télé qui nous diffuse sans cesses des images de corps parfaits, de photos de magasines de personnes toujours plus belles les unes que les autres, nos complexes sont souvent mis à mal. Ce dont il faut souvent se souvenir, c'est comme je disais plus haut, personne n'est parfait et les images que nous montre les médias sont souvent, très souvent retouchés à mort.... il suffit donc pour la pluspart du temps de se souvenir de ca et d'oser...

 

Alors on se lance et au bout d'un moment, dans le club, sur la plage, dans le sauna, on s'apperçoit souvent que l'on est ... Comme tout le monde : nus et avec des défauts. On s'apperçoit rapidement que tous les types de physiques sont là, créent une certaine harmonie et qu'au final, tout le monde est beaux malgré ses défauts.

 

Quand on parle de nudité, le sexe ( masculin comme féminin ) est souvent le siège d'importants complexes, surtout pour les hommes, jamais satisfaits de la taille ( longueur et largeur ) de leur pénis et surtout de leurs "performances" ( la peur d'éjaculer trop vite, de pas donner de plaisir, de mal s'y prendre ), et pour les dames, la forme des lèvres vaginales, leurs tailles est souvent une source de complexe. Alors quand on arrive dans ce genre de lieu, souvent on regarde ... on regarde et là on s'appercoit que des pénis y en as de toutes les tailles, des vagins y en as de toutes sortes et souvent, on tombe sur le même ou à peut près le même que le sien et cela a un effet très décomplexant de voir que nous ne sommes pas seuls à être comme cela.

 

III-Le libertinage facteur libérateur des complexes?

 

Souvent, une fois le pas franchis, les témoignages abondent dans ce sens. Très souvent les complexes sautent les uns après les autres après s'être confronté à l'autre.Vive le soulagement, pour beaucoup de libertin, cela pourrait résumer ce que le libertinage et l'échagisme peut leur avoir apporté après une confrontation avec la nudité d'autrui.

Beaucoup de gens qui ne sont pas libertins et ne pratiquent pas le libertinage pensent que les libertins sont des gens sans complexes. Vu de l'extérieure cela peut sembler vrai, mais cette décomplexion vient d'un travail, sur soi, d'un pas... souvent décisif qui leurs a permis d'affronter leurs complexes et de s'en défaire car ils aiment plaire, être libre, et que dans leurs esprits ils veulent s'autoriser des plaisirs sans tabous et ne pas vivre sur leurs complexes.

 

Je résumerais donc en disant à tous les libertins amateurs et en devenir, souhaitant se lancer mais se heurtant à leurs complexes : On est comme on est, si vous avez envie : LANCEZ VOUS C'EST LE PREMIER PAS QUI COUTE.... vous verrez ... les autres sont comme vous ...

 

Enjoy !!